L’incontournable plat d’hiver : la tartiflette ! En solo, en couple, avec des amis ou en famille, entre le froid qui s’installe et les journées qui raccourcissent, la tartiflette est « le plat » qui va vous apporter chaleur et réconfort.

Que l’on soit cuisinier du dimanche ou un vrai cordon bleu, il s’agit d’un repas facile à cuisiner, à la portée de tous.

La recette de la tartiflette

Nous allons vous donner toutes les clés pour réussir ce gratin d’amour.

Les quatre ingrédients fantastiques

Patate, oignon, cochon, reblochon : voilà ce qu’il vous faut.

Mais avant d’enfiler votre tablier, préchauffez le four à 180° / 200° – thermostat 6.

Proportions des ingrédients

Pour quatre personnes, comptez un reblochon, un kilo de pommes de terre (soit 4/5 pièces), 2/3 oignons fermes en fonction de leur taille, 200g de lard ou lardons et une gousse d’ail.

La pomme de terre : attention à la cuisson !

Pour que votre tartiflette, spécialité savoyarde, ne se transforme pas en aligot, spécialité aveyronnaise, il vous faut des pommes de terre à chair ferme, parfois dénommées “spécial vapeur”. Vous trouverez facilement des Roseval, Amandine ou Charlotte.

Plongez dans une cocotte remplie d’eau froide les pommes de terre. Une fois arrivées à ébullition, comptez 15 minutes au bout desquelles vous les piquerez à cœur à l’aide d’un couteau. Si la pointe l’atteint facilement, stoppez la cuisson et essorez-les. Trop cuites, elles vont se désagréger à la coupe.

Une autre méthode : le cuit-vapeur. Certes, cela demande de s’équiper. L’avantage est la conservation des bienfaits de la patate, pour un temps de cuisson équivalent.

Pour les plus pressés, il reste le micro-onde : 5 minutes à puissance maximum avec des pommes de terre qui s’y prêtent.

On arrive à la fin de cette première étape : la coupe en rondelles. Pour ne pas vous brûler les doigts, vous pouvez vous aider d’une fourchette ou les passer à l’eau froide.

Le duo cochon / oignons

Du lard ou des lardons ? Ils existent l’un et l’autre en version fumée ou salée.

Pour le lard, il faudra le découper vous-même. Vous le trouverez facilement en boucherie, avec une qualité de viande supérieure aux lardons. Cela dit, ceux-ci ne gâcheront en rien votre plaisir et vous feront gagner du temps.

Revenons à notre recette : coupez les oignons en rondelles.

Dans une poêle, déposez-les après avoir fait fondre une noisette de beurre. Cuisez-les d’abord à couvert pour les blanchir puis à découvert, où vous rajouterez vos morceaux de lard ou lardons et vos rondelles de pommes de terre pour qu’ils caramélisent tous ensemble.

Pour lier : le reblochon

Fuyez les fromages dits “à tartiflette”.

Là encore, vous aurez le choix : reblochon laitier, fromage constant de par l’assemblage de laits en coopérative ou reblochon fermier, fabriqué avec le lait de la traite. Ayant plus de caractère, ce dernier apportera plus de goût.

Coupez votre fromage dans le sens de la longueur.

Le montage du plat

Dans un plat en céramique ou en verre, frottez les parois et le fond avec une gousse d’ail pour plus de saveurs. Versez ensuite le mélange patate-oignon-cochon. Puis recouvrez le tout avec les pièces de reblochon.

Enfournez alors pour 20 à 30 minutes pour gratiner le tout.

Attention ! Entre l’effet gratiné et la tartiflette brûlée, il n’y a qu’un tour de trotteuse.

Alors gare à la dernière ligne droite !

LEAVE A REPLY