Le fenouil est un condiment parfois oublié qui mérite bien sa place dans votre cuisine. Sa consommation remonte à l’antiquité où il était cultivé en tant qu’aromate dans le bassin méditerranéen.

C’est Claude Mollet qui l’a fait venir pour la première fois en France à l’époque d’Henri IV. Dans cet article, vous aurez plus d’informations sur ce légume particulier, ses valeurs nutritionnelles, ainsi que les façons de le préparer dans votre cuisine.

Tout savoir sur le fenouil

Informations nutritionnelles du fenouil

Le fenouil est surtout réputé pour sa richesse nutritionnelle. C’est l’un des légumes les plus riches en vitamine C, provitamine A, vitamine E et vitamine B9. Cet aliment est très recommandé pour les femmes en gestation, il favorise le développement du fœtus.

À part les vitamines, il présente également une forte teneur en fer, en potassium et en sodium. De plus, parmi les légumes, il contient le plus de protéine et de lipide. Bien que ce légume soit riche en nutrition, il n’apporte que 34 kcal au 100 g. Si l’on ressent une impression de satiété lorsqu’on le mange cuit, c’est en raison de sa contenance en fibre de 3,3 g pour 100 g.

Les différentes variétés de fenouil

Il existe sur le marché trois variétés de fenouil consommable :

Le fenouil doux ou anis de France, le fenouil sauvage qui est le plus répandu, le fenouil branche et le fenouil de Florence. Cette dernière est ce qui se trouve le plus dans nos cuisines en raison de son bulbe large, blanc et charnu. C’est cette partie du fenouil qui est consommé comme légume, tandis que ses tiges et ses feuilles sont appréciées comme condiment. En France, ce légume est surtout cultivé dans le sud, plus précisément dans le Vaucluse, l’Ardèche, le Var ou la Drôme.

Comment consommer le fenouil

Il existe mille et une façons de consommer le fenouil pour apporter plus de saveur dans notre assiette. Il s’accompagne parfaitement avec les viandes, les fromages et les poissons grâce à sa saveur douce.

En Toscane, la finocchiona est une charcuterie traditionnelle à base de viande de porc aromatisé au fenouil qui est très prisé des locaux. Dans la Savoie, la tomme au fenouil fait la fierté de la région, un fromage de lait cru de vache au fenouil. Le fenouil est cuit à la vapeur avec des branches de céleri et assaisonné de moutarde.

Il s’assaisonne très poivré en rajoutant une pointe de cannelle ou de safran. Il se mange également cru, mais vous devez le découper en fines lanières pour composer des salades ou le râper pour le poser sur un plat de pâtes par exemple.

Il s’accorde également en sucré dans une salade d’ananas ou de melon.

Préparation du fenouil

La préparation du fenouil

Une fois dans votre cuisine, enlevez les feuilles si elles sont abîmées. Ôtez la base et les tiges à ras du bulbe et ne laissez que les parties tendres. Les tiges peuvent être utilisées pour parfumer un bouillon tout comme ses pluches vertes qui s’utilisent comme herbe aromatique. Le fenouil se trouve dans plusieurs variétés de recettes, qu’il soit braisé ou sucré.

Le fenouil braisé

Le fenouil braisé est le mode de cuisson du fenouil le plus courant. Pour ce faire, vous coupez la bulle en deux, en quatre ou vous l’émincez. Vous mélangez ensuite votre fenouil dans une matière grasse pour qu’il prenne de la couleur. Vous ajoutez ensuite des aromates de vos choix. Pour obtenir un effet plus confit, vous pourrez ajouter une cuillère de miel ou de sucre. Ensuite vous le couvrez et le laissez mijoter à feu doux pendant une demi-heure ou plus.

La cuisson rapide du fenouil

Pour la cuisson rapide, vous le sautez à la poêle avec un peu d’huile d’olive. Vous pouvez faire griller quelques épices à sec avant d’ajouter votre émincé. Pour concocter de la salade de fenouil, il n’est pas nécessaire de le cuire. Son goût anisé et frais ressort alors mieux, et il est moins amer.

Le goût anisé du fenouil s’associe parfaitement avec les poissons fumés, les agrumes ou les pommes de terre.

LEAVE A REPLY